Categories

Accueil du site > Retour en fac > La maladie de Menière au XXIe sciècle

23 mars 2012

La maladie de Menière au XXIe sciècle


« Une lésion organique de la plus fâcheuse espèce se renouvelant de temps en temps pendant des semaines, des mois, des années … » (1861)


Prosper Menière 1799-1862 Cimetière Montparnasse
Prosper Menière 1799-1862 Cimetière Montparnasse

Après avoir revu ci-dessous les critères exigés pour porter le diagnostic de maladie de Menière, examiner le diaporama du cas typique de Monsieur R. Bernard, 54 ans ?


1°) Patients présentant un vertige épisodique, spontané, récidivant avec surdité de perception prédominant sur les fréquences graves, accompagnée d’acouphène à type de bourdonnement grave avec ou sans plénitude de l’oreille.

2°) Au moins deux épisodes caractéristiques de 20 minutes ou plus comportant la surdité de perception mise en évidence par une audiométrie tonale et complétée par une audiométrie vocale.

3°) Du côté de l’oreille atteinte, la moyenne arithmétique de l’élévation des seuils auditifs à 0,25 kHz - 0,5 kHz et 1kHZ est supérieure de 15 dB ou plus que celle au 1 - 2 et 3kHz. En Europe, cette fréquence de 3 kHz peut être remplacée par la fréquence 4 kHz.

4°) Dans les formes unilatérales, la moyenne arithmétique de l’élévation des seuils auditifs à 0,5 kHz, 1, 2, et 3 kHz de l’oreille atteinte doit être supérieure de 20 dB ou plus à celle de l’oreille opposée

Monsell EM, Balkany TA, Gates GA, Goldenberg RA, Meyerhoff WL, House JW. Commitee on hearing and equilibrium guidelines for the diagnosis an evaluation of therapy in Menière’s disease. Otolaryngology-Head and neck surgery 1995 ;113:181-5